Trouble du spectre de l’autisme


Le trouble du spectre de l’autisme


Combien de personnes sont concernées par le TSA en France ?

En France, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) estime qu’un enfant français sur 100 présente un TSA. Les garçons sont trois fois plus susceptibles que les filles d’avoir un TSA.

Définition : trouble du spectre de l’autisme

Le TSA, trouble neurodeveloppemental, est aujourd’hui (DSM V, 2013) caractérisé par ce que l’on appelle une « dyade autistique » :

  1. Des déficits persistants de la communication sociale réciproque et des interactions sociales
  2. Le mode restreint et répétitif des comportements, des intérêts et des activités.
  • Ces symptômes sont présents depuis la petite enfance et ils limitent ou ont un impact sur le fonctionnement de la vie quotidienne de la personne.
  • Nous parlons de « spectre » car les manifestations du trouble peuvent varier de façon importante chez les personnes, notamment en fonction du degré de sévérité du trouble, du niveau de développement et de l’âge chronologique de la personne.

De façon générale, les personnes avec un TSA ont différentes façons d’apprendre, de prêter attention ou de réagir au monde, à leur environnement, aux choses.

Les signes de TSA commencent pendant la petite enfance et durent généralement tout au long de la vie d’une personne.Traitement

La personne avec un TSA peut :

  • Avoir des difficultés à communiquer et à interagir avec d’autres personnes,
  • Avoir des difficultés à comprendre ce que pensent ou ressentent les autres,
  • Présenter une intolérance à des choses comme des lumières vives, des odeurs, des bruits… Ces informations sensorielles peuvent être stressantes ou inconfortables,
  • Préférer une routine dans son environnement et les activités quotidiennes,
  • Être anxieuse ou contrariée face à des situations nouvelles et des événements sociaux,
  • Mettre plus de temps à comprendre les informations,
  • Faire ou penser les mêmes choses de façon répétitives…

Existe-t-il un traitement pour guérir de l’autisme ?

Ce titre, c’est une question que j’ai souvent entendu. À l’heure actuelle, il n’existe aucun « remède » pour les TSA. Plus précisément encore, le TSA n’est pas une maladie, on peut dire que c’est un état, une condition neurodéveloppementale, qui peut néanmoins être considérée comme une situation de handicap. Cependant, la recherche montre que les services de traitement d’intervention précoce peuvent améliorer le développement d’un enfant. L’intervention précoce aide l’enfant à acquérir des compétences importantes. L’accompagnement peut être complété par une thérapie pour aider l’enfant à parler, à marcher et à interagir avec les autres.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *